École de Conduite JEAN JAURÈS

  • Image Slide N°revslider_777443447005
    <b>Auto-école</b>
    Auto - école
  • Image Slide N°revslider_777443447005
    Formation routière
  • Image Slide N°revslider_777443447005
    Permis auto
    Conduite accompagnée

    Le code de la route change... Restez informé ;-)



    Le code de la route vient de subir quelques modifications concernant :

    • le comportement que tout conducteur doit adopter à l'approche des professionnels qui travaillent sur la route ainsi que des usagers en détresse qui par la force des choses se retrouvent eux aussi sur la route ;

    et

    • la sanction en cas de refus de priorité envers un piéton.

    Pour améliorer la sécurité des professionnels intervenant en bord de route et des usagers en détresse, le code de la route nous oblige dorénavant à nous écarter à leur approche :

    • si le véhicule (immobilisé ou lent) est sur l’accotement ou sur la bande d’arrêt d’urgence : nous avons l'obligation de changer de voie si c’est réalisable ;
    • si ce n’est pas réalisable ou que le véhicule (immobilisé ou lent) est sur la chaussée : nous avons l'obligation de nous en éloigner le plus possible en restant dans la même voie ;
    • dans tous les cas : nous avons l'obligation de réduire notre vitesse.

     

    Concernant les piétons et en cas de non-respect des règles de priorité de passage qui leurs sont accordées, le nombre de points retirés est dorénavant de 6 au lieu de 4.

    Pour rappel, un piéton est prioritaire dès lors qu'il souhaite traverser à condition qu'il respecte lui-même le code de la route :

    • s'il a un feu, il n'a le droit de traverser qu'au bonhomme vert ;
    • s'il y a un passage piétons à moins de 50 mètres, il doit s'y rendre pour traverser ;
    • en l'absence de passage piétons à moins de 50 mètres et s'il y a une intersection à proximité, il doit s'y rendre pour traverser ;
    • en l'absence de passage piétons à moins de 50 mètres et d'intersection à proximité, il peut traverser là où il est.

    Bien évidemment le fait qu'il ne soit pas prioritaire ne nous dispense par d'assurer sa sécurité en faisant preuve de courtoisie le cas échéant, car il s'agit d'un usager vulnérable.